51 % des espèces d'intérêt communautaire présentent un état de conservation défavorable en régions méditerranéennes

Pour les habitats, ce chiffre atteint 80%. Les causes sont multiples et complexes : déprise pastorale, pratiques agricoles ou exploitations forestières inadaptées, présence d’espèces exotiques envahissantes, fragmentation des habitats, pollutions...

Le territoire des garrigues gardoises, qui s’étend en grande partie des gorges du Gardon à celles de la Cèze, doit lui aussi faire face à ces menaces. Il abrite une mosaïque de milieux diversifiés, supports d’une biodiversité exceptionnelle, au titre de laquelle 400 km² d'espaces naturels ont été désignés en sites Natura 2000.

C’est cette Terra Musiva, terre de mosaïque en latin, que ce projet LIFE entend contribuer à préserver. Lancé en janvier 2022 pour une durée de 5 ans, LIFE Terra Musiva contribuera à renforcer la conservation de la biodiversité de 5 sites Natura 2000 des garrigues gardoises grâce à :

  • des travaux et mesures de conservation : restauration ou protection d'habitats, aménagements en faveur des espèces proies, etc.
  • l’accompagnement des acteurs du territoire vers des pratiques favorables à la biodiversité : élus, agriculteurs, éleveurs, etc.
  • des actions de sensibilisation : événements, formations, sciences participatives, etc.
Des études préparatoires visent à préciser les sites et modalités d'intervention, tandis que des actions de suivi permettent de mesurer l'impact du projet sur la biodiversité et le territoire.

Sites Natura 2000 du territoire

Camp des garrigues (DO)

Camp des garrigues (DO)

Le Gardon et ses gorges (DH) <br/>et les gorges du Gardon (DO)

Le Gardon et ses gorges (DH)
et les gorges du Gardon (DO)

Garrigues de Lussan (DO)

Garrigues de Lussan (DO)

La Cèze et ses gorges (DH)

La Cèze et ses gorges (DH)

Étang et mares de la Capelle (DH)

Étang et mares de la Capelle (DH)

Étang de Valliguières (DH)

Étang de Valliguières (DH)

Natura 2000 ? Kézaco ?

Le réseau Natura 2000 vise à préserver la diversité écologique de l’Union européenne. Il rassemble pour ce faire des sites naturels ou semi-naturels, situés dans tous les États membres, ayant une grande valeur patrimoniale au regard de la faune et de la flore remarquable, rare ou menacée qu’ils abritent.

La désignation d’un site Natura 2000 repose sur la présence d'habitats et d'espèces représentatifs de la biodiversité européenne, listés dans les annexes des directives européennes « Oiseaux » (DO) et « Habitats, faune, flore » (DH).

Afin de préserver ces espèces animales et végétales, dites « d’intérêt communautaire », des actions sont définies lors de la désignation de chaque site dans un plan de gestion appelé Document d’Objectifs (Docob).

Leur financement, assuré conjointement par l’Union européenne et l’État français dans le cadre de fonds dédiés, est malheureusement souvent insuffisant pour conduire toutes les actions nécessaires.

Actualités

Une trentaine de garennes créées cet hiver
La vie du projet en milieux ouverts

Une trentaine de garennes créées cet hiver

Lire la suite
Première session de travaux d'ouverture
La vie du projet en milieux ouverts

Première session de travaux d'ouverture

Lire la suite
Une fresque de la biodiversité pour les élus de Sanilhac-Sagriès
Événements

Une fresque de la biodiversité pour les élus de Sanilhac-Sagriès

Lire la suite

Espace ressources

Dans cette rubrique, vous pouvez consulter ou visionner tous les supports de communication et d’information ainsi que tous les rapports conçus dans le cadre du LIFE Terra Musiva.

Neuf partenaires pour agir

Coordinateur

Le Syndicat mixte des gorges du Gardon est à l’initiative du projet.
Il coordonne le programme et porte des actions.

Partenaires associés

Huit partenaires ont été associés dès l'élaboration du projet et participent à la mise en oeuvre du LIFE Terra Musiva. Chacun portera des actions en lien avec ses compétences.

Financeur principal

Co-financeurs